Bien vivre avec son chien

.
LA ROUTINE JOYEUSE : UNE ARME ABSOLUE ! ( Pr. Guy Quéinnec et Gérard Gilbert )

    La Routine joyeuse est la méthode préconisée par Campbell pour établir ou rétablir de bonnes relations entre le maître et son chien.

    "Routine" parce qu'appliquée deux ou trois fois par jour,
" joyeuse " parce qu'elle finit en éclats de rire.
    Prenez le chien et faites -le venir à vos pieds. Pour cela accroupissez-vous, en lui parlant gentiment et en lui disant "Au pied"
    Ensuite, dites-lui " Assis ".
    Enfin, demandez-lui de se coucher en lui disant " couché ".
     Puis félicitez-le bruyamment en sautant de joie, en levant les bras au ciel et cela sans retenue.
    Le tout étant que votre chien enregistre clairement votre contentement.
     L'Astuce :
Répétée chaque jour de la semaine, la Routine joyeuse
donne d'excellents résultats.
    Pour qu'ils soient encore meilleurs, profitez de vos Week-End : répétez alors cette méthode cinq fois
     par jour.



     QU'EST-CE QU'UN CHIEN EQUILIBRE ?
Son comportement est prévisible et agréable.
Il a été éduqué par sa mère jusqu'à l'âge de 2 mois.
Il a été socialisé par son éleveur.
Il maîtrise les ordres de base de la vie en société :
assis, rappel, couché.
Calme, il n'aboie pas de façon intempestive.
Il n'est jamais agressif.
L'agitation des humains et le trafic automobile ne le perturbent pas.
Il n'a pas peur de l'orage ou des feux d'artifice.
Il peut rester seul à la maison sans causer de dégâts.
Il semble heureux et donne de nombreuses satisfactions à son maître.



Conseils d'éducation à suivre pour les chiots de 2 mois à 6 mois :


Vous pourrez réaliser ce cheminement avec votre chiot en fonction de ce que vous êtes vous-même, de vos capacités et incapacités , bref votre personnalité ...
car le chien sera comme VOUS l'avez éduqué...Moi aussi j'ai mes points faibles ..., par ex : mes chiennes dorment dans la chambre, dans leur panier et sont interdites de rôder autour du lit. car j'ai besoin de vivre très proche de mes animaux (Tibis dort souvent dans le lit, sur ma tête ou bien contre ma cuisse...)
Elles mangent le plus souvent avant nous (1/2 h. environ) par contre comme elles sont très en demande de câlins qui sont satifaits de temps à autres, mais elles sont aussi fréquemment renvoyées à leur place. Elles ont une séance d'obéissance 3 fois par semaine et là c'est strict. etc ..
.L'idéal est de faire cette séance sur une petite place en ville ou dans un quartier animé,(avant l'âge de 6 mois) à proximité des passages
, ou bien d'une école, ou bien d'un marché afin qu'elles n'écoutent que le maître. (utilisation d'une longe fine de 5 m. pour la sécurité)


L'ABSENCE :
Au bout de quelques jours ( 2 ou 3 ), laisser le chiot seul dans une pièce sans dangers et fermer la porte. D'abord 5', puis 10, puis 1/4 d'heure etc ... jusqu'à 4 h.
Aller le voir et le récompenser uniquement quand il ne pleure plus.
Ceci pour éviter l'anxiété "dite de séparation" par la suite, qui peut occasionner des dégâts pendant votre absence. Un parc à chiot peut aussi faire l'affaire.
Vous pouvez pratiquer cela même si vous êtes présents dans la maison et c'est même encore mieux.

PROPRETE :
Le sortir systématiquement 10 minutes après chaque repas et le balader jusqu'à ce qu'il fasse ses besoins : le caresser alors et le féliciter ;
ne pas le rentrer immédiatement après. ( garder un peu des déjections pour faire un repère pour la prochaine fois.)
Quand vous retrouvez des saletés à l'intérieur , sans l'avoir pris sur le fait , ne pas lui mettre le nez dedans ni le gronder .
Par contre le faire systématiquement sortir de la pièce pour nettoyer.

SORTIES :
Le plus tôt possible, il faut sortir le chiot de façon à ce qu'il voit le maximum de choses :
foule, passages, voitures, enfants, foires, marchés, travaux , musiques de rue, hauts parleurs etc ...
Le chiot n'a reçu qu'une seule injection vaccinale au départ de l'élevage, il ne sera pleinement vacciné que 1 mois plus tard avec la 2ème injection.
Eviter donc les contacts avec d'autres chiens errants.

MORDILLEMENTS :
Il faut éviter de se laisser mordiller même au cours de la phase de jeux; si le chiot vous mordille, il faut dire très fort "AYYYE !!!",
lui pincer l'oreille ( ou bien le mordre !) assez fort pour qu'il s'en souvienne ...( c'est de toute façon ce que sa mère lui fait ).lorsqu'il mord une mamelle ..par exemple ...
le faire de façon systématique et de la part de toute la famille

GESTION DE L'ALIMENTATION :
Toujours lui donner son repas après avoir fini le vôtre.
Ne jamais lui donner à table, ni même tolérer sa présence aux abords...
Ne pas le laisser se coucher sous la table pendant vos repas.
Lui laisser sa gamelle 10 minutes maximum et lui enlever, qu'elle soit finie ou non ... (pas de gamelles en libre service, le chien n'est pas un chat ...)

GESTION DES CONTACTS :
Ne pas toujours accepter les caresses que le chien vient réclamer :
le repousser très régulièrement puis l'appeler à votre tour 5 à 10 minutes plus tard pour le caresser.
Ne pas le laisser décider des moments de sorties.

GESTION DE L'ESPACE :
Lui définir son lieu de couchage dans un endroit "périphérique" de la maison ( exemple : cuisine , cellier ou salle de bain ...)
Ne pas le laisser se promener dans toutes les pièces de la maison ( exemple : chambres interdites ).
Ne pas le laisser se coucher dans les lieux de passage ( ex : encadrement de portes, couloirs )
ne pas l'enjamber dans ce cas là mais le pousser du bout du pied, pour qu'il s'enlève du passage.

ALIMENTATION ET TRAITEMENTS D'ENTRETIEN :

ALIMENTATION :
Investissez dans de l'alimentation de qualité (jardinerie, animalerie, vétérinaires... EVITER l'alimentation en grande surface...)
Jusqu'à l'âge de 3-4 mois, donner 3 repas par jour.
Jusqu'à l'âge de 7-8 mois, donner 2 repas par jour.
Plus tard, donner 1 ou 2 repas par jour ( plutôt 2) ...

VERMIFUGATION :
Jusqu'à l'âge de 6 mois, vermifuger tous les mois.
Puis, en fonction de son mode de vie, vermifuger tous les 3 à 6 mois.
Attention ! votre animal est votre principal contaminant : le traiter, c'est vous protéger.

TRAITEMENTS ANTIPARASITARES :
Des produits sont vendus chez votre vétérinaire ou bien en pharmacie et sont bien efficaces.
Frontline, Thecan etc... Traiter votre animal tous les 2 mois , les mois d'été, mais aussi en hiver ( tous les 3 mois.)
La fréquence est indiquée sur les boîtes et suivant les marques.

BAINS :

Le malinois n'a pas besoin d'être lavé : il est autonettoyant , se toilettant un peu comme un chat...
s'il s'est fortement sali ou roulé dans des crottes de cheval ou autres, le rincer à l'eau.
Toutefois, si vous ne résistez pas à la tentation, le laver 1 fois par an, en n'utilisant que des produits vétérinaires spécifiques pour chien,
comme par exemple le shampoing physiologique VIRBAC.
Ne pas utiliser de shampoing à notre usage, même pour bébé ( fort risque de déclenchement d'eczemas ou dermites allergiques ).
Eviter de mouiller les oreilles.


ENTRETIEN DES OREILLES : :
Si les oreilles sont saines, il n'est pas nécéssaire d'y faire quoique ce soit.
Néanmoins, il est possible de les laver avec des produits spéciaux ( ex : Otolane, Epiotic, une à 2 fois par mois.
Si le chien attrape un épillet ( sorte d'herbe très pointue qui grimpe dans les oreilles ou se fixe dans les coussins et remonte ...)
filer rapidement au vétérinaire, car cela va jusqu'au tympan et peut créer une infection ,
de plus c'est extrêmement douloureux, le chien gémit et penche fortement la tête de côté en la secouant ...

BROSSAGE :
Brosser le chien avec un gant à picots ou bien une étrille au moins une fois par semaine.
En période de mue, 2 fois par an à l'automne, et au printemps,
il existe une "brosse étrille "FURMINATOR" très efficace pour enlever le sous poil en quelques séances de 10 minutes.

Soyons fermes avec nos malinois ! ils ne peuvent que s'en sentir mieux dans leurs poils !
" Une main de fer dans un gant de velours !" voilà le maître mot !
Un "Non" doit rester un "Non" et ne jamais céder quand le chien refuse ce que vous lui demandez de faire ( bien sûr dans une limite raisonnable ...)
Il doit le faire et cela même si vous devez répéter ....
Quelques fois il est utile de redescendre au niveau inférieur si l'exercice parait difficile pour le chien ce jour là ...
Mais en fin de compte , cela doit se terminer par une obéissance de la part du chien . Terminer toujours sur du "positif" .

Comment choisir son chiot.

Extrait du livre du Docteur vétérinaire Yves SURGET " Le berger Belge "

        

  



Retour vers l'accueil